Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les recettes et infos du BON JUS dans votre boite mail.
Nous n'utilisons pas vos données à des fins commerciales.



Adresse email

Comment trouver son équilibre alimentaire ?

Publié le mardi 27 décembre 2016 par C. Nivez

foie-grasEn transition alimentaire depuis 2 ans, j’ai développé une routine que j’aime suivre avec moins de protéines animales, plus de graines, de légumes verts, d’épices…. Cette année, étant invitée au réveillon de Noël, je ne faisais pas le menu. Mon équilibre alimentaire risquait d’être mis à mal. J’ai finalement réussi à gérer les excès de table de Noël en appliquant quelques principes lus entendus et partagés, que j’ai fait miens.

Avec comme principe numéro 1 : en alimentation comme en sport ou au travail : l’écoute intérieure et le plaisir priment par-dessus tout !

1. Pas de restriction, mais des sensations. Pas de jugement personnel, mais de l’écoute. Plus on se restreint et plus on se juge (je ne devrais boire ou manger cela), plus le corps se vengera. C’est le corps qu’il faut écouter, pas la tête. Si je suis en déséquilibre après un repas trop copieux, je reviens à mes 2 sources : l’écoute intérieure et quelques conseils extérieurs. Le tout créé mon alchimie personnelle, mon algorithme alimentaire qui me permet de garder l’équilibre en toutes occasions. Y compris quand je fais des excès.

2 / Je mets de côté les injonctions inaccessibles pour moi comme : « ne buvez pas d’alcool, ne mangez pas de sucres ou de chocolats ». Je ne suis pas dans un monastère et j’aime manger et boire, donc je n’écoute que ce que mon corps me fixe comme limites en les mixant aux conseils qui me semblent accessibles et réalistes pour moi. Chaque personne et chaque corps est différent mais certains conseils fonctionnent mieux que d’autres comme :

3 / Juste avant l’apéritif le soir du réveillon de Noël, j’ai bu 3 petits verres d’eau (2 auraient suffi mais j’avais réellement soif). Boire de l’eau avant de boire de l’alcool freine effectivement l’envie de boire ensuite et permet de diluer l’alcool. Du coup, ma coupe de champagne a duré très longtemps. D’autant que très vite, je me suis mise à manger :

4 / Le menu : foie gras en entrée ? j’adore ! Mais comme son nom l’indique, c’est gras. Pas de problèmes, je me renseigne sur la suite (plateau de fruits de mer, sans graisses) je peux manger avec gourmandise une tranche entière de foie gras. Avec toasts aux noix. Si ensuite c’est chapon pommes de terre rissolées et gâteau à la crème, alors je temporise… Une demi tranche de foie gras suffira.

5 / La gestion du temps est importante. Manger doucement permet d’être rassasié plus rapidement car un estomac rempli enverra des signaux de satiété au cerveau qui aura le temps de les entendre.

6 / Jouez avec votre cerveau : plus votre assiette sera grande, plus vous aurez l’impression d’avoir peu à manger dans votre assiette. Et plus votre assiette sera petite, plus vos yeux et votre cerveau penseront que vous avez beaucoup dans votre assiette. Toujours choisir de petites assiettes pour manger moins…

Profitez du bonheur des fêtes et du partage. Joyeuses fêtes ! Et à 2017 ….

Mots clés : gestion alimentaire, régime, sensations
Partager sur :
Pinterest

2 commentaires

Votre adresse mail ne sera pas affichée sur le site.

  1. Publié par Smithk405 le 4 January 2017
    I will immediately grab your rss feed as I can not find your email subscription link or enewsletter service. Do you have any? Kindly let me know so that I could subscribe. Thanks. bcddfaddbefkbbcf
    1. Publié par C. Nivez le 8 January 2017
      Good Morning Smith, thank you for your message ! You can subscribe to my newsletter (in French) directly from my homepage in the footer. Just enter your email adress and click on "Enregistrer". See you soon by mail ! And Happy New Year !

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les recettes et infos du BON JUS dans votre boite mail. 
Adresse email
Sécurisé et sans spam....