Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les recettes et infos du BON JUS dans votre boite mail.
Nous n'utilisons pas vos données à des fins commerciales.



Adresse email

Pour la concentration : des protéines, oui… Des sucres, non !

Publié le samedi 26 septembre 2015 par C. Nivez

Nid_oeufsPour en finir avec le coup de barre à la mi-journée, les experts en nutrition sont unanimes : il faut privilégier les protéines le matin et diminuer les sucres. Mode d’emploi.

Le cerveau, qui ne représente que 2% du poids du corps, consomme en permanence 20% à 25% de toute l’énergie que l’on consomme. Sans activité physique au bureau, le cerveau aura tendance à s’endormir, à moins de lui fournir une alimentation propre à ses besoins.

Olivier Bourquin, entraineur d’Elite Swiss Olympic et spécialiste de la neuro-nutrition, s’est penché sur la question : « le problème n’est pas tant de savoir quoi manger pour rester actif au bureau, mais plutôt : que faut-il éliminer de son assiette ? ». Diplômé en micro-nutrition et auteur du livre « La performance sur mesure », Olivier Bourquin désigne le grand coupable de nos fatigues chroniques et quotidiennes au travail : « le problème c’est le sucre ou les glucides » commente le nutritionniste. « On mange beaucoup trop sucré du matin au soir. Cette surconsommation de sucre entraine des pics d’insuline qui entrainent ensuite la chute du taux de sucre dans le sang, lequel entraine fatigue et fringale, vous remangez du sucre et c’est reparti pour un tour… » Un cercle vicieux à l’origine, selon cet expert, de nombreuses maladies, y compris les maladies du cerveau.

Graisses et Protéines au petit déjeuner.

Au petit-déjeuner, adieu le sucre et les fameuses calories « vides » contenues dans les aliments industriels (confitures, pates à tartiner, céréales ou viennoiseries). Pour retrouver son énergie, on mange en priorité des graisses et des protéines. « Les enzymes qui décomposent les protéines et les lipides sont surtout actives le matin ». Explique Olivier Bourquin : « Il faut donc privilégier les aliments qu’elles vont facilement décomposer. Je conseille au petit-déjeuner de manger des oléagineux (amandes, noisettes ou noix) riches en matières grasses, ou encore du fromage. Ajoutez 1 ou 2 eufs. L’œuf reste le meilleur aliment protéiné riche en bonnes graisses pour le cerveau». Longtemps décrié, le jaune d’œuf est aujourd’hui réhabilité car « il contient beaucoup de vitamines et la choline qui est une graisse excellente pour la mémoire » explique encore Olivier Bourquin. Autre solution pour le petit-déjeuner : la fameuse crème Budwig (mise au point par le Dr Kousmine en Suisse). C’est ce que recommande Nathalie Cerruti, nutritionniste près de Nyon. « La crème Budwig est un vrai repas qui tient bien jusqu’à midi et qui apporte tout ce dont le corps a besoin : tous les antioxydants, quelques protéines, bon équilibre des glucides et surtout les acides gras essentiels. ». Et à midi ? « Le midi, c’est légumes et protéines. ». Explique Nathalie Cerruti qui détaille l’assiette idéale : « Les légumes doivent représenter la moitié de l’assiette, l’autre moitié se découpe aux 2/3 en protéines de qualité et le reste pour une très petite quantité de glucides à index glycémique bas comme les lentilles le quinoa, les pois chiches. Les glucides rapides ou lents, on les garde pour la fin de l’après-midi et le soir car ils favorisent la sécrétion de la sérotonine, l’hormone de la détente et de l’endormissement. »

http://www.blog-lecerveau.org/blog/2012/03/19/le-reseau-cerebral-du-mode-par-defaut/

 

 

Enregistrer

Mots clés : aliments concentration
Partager sur :
Pinterest

2 commentaires

Votre adresse mail ne sera pas affichée sur le site.

  1. Publié par Laurent le 2 October 2015
    Merci pour cet article! Je m'interroge néanmoins : mon petit-déjeuner ce matin était constitué de deux pommes du jardin (j'ai fait l'impasse sur les crêpes beurre-nutella en te lisant), les fruits sont-ils déconseillés car trop riches en sucres?
    1. Publié par C. Nivez le 2 October 2015
      Excellente question ! Manger des pommes du jardin le matin est une très bonne chose. Le fructose contenu dans les fruits est un nutriment naturel, c'est un bon sucre et il faut en manger. Mais comme toujours, tout est une question de quantité. Le sucre devient un problème quand on en mange trop, ce qui est le cas aujourd'hui dans nos sociétés. J'ajoute que l'opinion fait un amalgame entre le fructose naturel (contenu dans les fruits) et le fructose de maïs : sirop de maïs, produit industriel massivement utilisé dans l'alimentation transformée aux Etats-Unis. Ce fructose de maïs est dangereux et il faut éviter d'en manger (on le trouve dans les biscuits, les soda, les confiseries...)

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les recettes et infos du BON JUS dans votre boite mail. 
Adresse email
Sécurisé et sans spam....