Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les recettes et infos du BON JUS dans votre boite mail.
Nous n'utilisons pas vos données à des fins commerciales.



Adresse email

Centrifugeuse ou extracteur : la fin d’un mythe

Publié le vendredi 13 janvier 2017 par C. Nivez

Mixer, centrifuger, extraire ? Quelle machine faut-il choisir… ? rts-abe-tests-machines

La légende veut que l’extracteur soit la meilleure façon de réaliser un jus, parce qu’il tourne moins vite et ne chauffe pas les aliments, ce qui leur ferait perdre leurs vitamines. C’est un mythe !

En mars 2016, la télévision suisse, la RTS, consacrait une de ses émissions au sujet et faisait tester par un laboratoire suisse trois machines : blender, centrifugeuse et extracteur. Le laboratoire a comparé la teneur en vitamine d’un même jus après être passé par les 3 machines. Les résultats (détaillés ci-dessous) démontrent scientifiquement que la centrifugeuse offre des résultats équivalents et parfois supérieurs à l’extracteur.

C’est l’institut suisse de vitamines qui a réalisé ce test pour la RTS. C’est vrai que la centrifugeuse râpe le légume ou le fruit à grande vitesse – la vitesse de rotation va de 3000 tours par minutes à plus de 15 000 tours voire plus- alors que l’extracteur tourne l’aliment lentement. Mais cette vitesse de rotation ne dénature pas la teneur en vitamines du jus réalisé. La preuve :

Le laboratoire a comparé la teneur en vitamine d’un jus composé de :

2 oranges, 1 pomme, 1 branche de céleri, 1 carotte, et une poignée d’épinards. Tous bios.

Chaque bol d’ingrédients équivalents a été pesé : 650 grammes par machine.

3 machines ont été testées : un blender, un extracteur et une centrifugeuse, tous de moyenne gamme.

L’objectif de ce test étant donc de mesurer la perte de vitamines dans chaque machine, voici les résulats : Il n’y a aucune perte avec le blender : il conserve l’intégralité des aliments et restitue 100% des vitamines (mais ce jus épais est aussi riche en fibres et plus calorique). Nous nous intéresserons donc ici surtout aux résultats du test concernant les 2 autres machines que sont l’extracteur et la centrifugeuse.

Voici les teneurs en vitamines des jus mesurés par l’Institut Suisse de Vitamines :

abe_rts_centrifugeuse-ou-extracteur-2

Vitamine C :

100% de la vitamine C est conservée dans l’extracteur et seulement 79% dans la centrifugeuse. Avantage très net pour l’extracteur.

 

Acide Folique ou Vitamine B9 :

63% conservée dans la centrifugeuse et 61% dans l’extracteur. Avantage très léger pour la centrifugeuse…

 

La Béta Carotène (ou vitamine A) :

57% seulement conservée dans la centrifugeuse et encore moins dans l’extracteur qui ne restitue que 28% de la vitamine A. Avantage très net pour la centrifugeuse.

abe_rts_centrifugeuse-ou-extracteur-3La Vitamine K :

On en retrouve seulement 22% dans l’extracteur et 27% dans la centrifugeuse. Avantage léger pour la centrifugeuse.

Conclusion scientifiquement prouvée : ce n’est pas l’extracteur qui conserve toujours le mieux les vitamines, et la vitesse de rotation n’est pas à l’origine d’une perte plus importante de vitamines dans la fabrication des jus.

Personnellement, j’utilise les 2 machines. Pour les aliments fragiles à feuilles comme les aromates (menthe, basilique…) ou encore les feuilles d’épinard les côtes de blettes, je choisis l’extracteur. Car le rendement (donc la quantité de jus rendu) sera nettement supérieur avec un extracteur quand on utilise des feuilles tendres…

En revanche, pour les aliments durs comme la carotte, la betterave, j’utilise de préférence la centrifugeuse qui en tirera plus de jus et produira moins de pulpe…

Dans tous les cas, extracteur ou centrifugeuse, on est toujours en présence de Bons Jus ! Et arrêtons de penser que l’extracteur est dans tous les cas, la meilleure machine. C’est faux.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mots clés : Alimentation, bon jus, centrifugeuse, extracteur, lebonjus
Partager sur :
Pinterest

2 commentaires

Votre adresse mail ne sera pas affichée sur le site.

  1. Publié par Chaboy le 17 March 2017
    Je suis tout à fait d'accord avec les commentaires qui précèdent:une centrifugeuse ne peut dégrader les vitamines puisque celles-ci résistent à 50°Environ.S'i l'on peut admettre un légère chauffe par frottement,elle ne peut atteindre 50°.Il faut plus y voir une lutte commerciale entre fabriquant s.De même les jus de feuilles passent mieux à l'extracteur et les racines dures à la centrifugeuse.Je me pose des questions sur certains jus notamment de rhubarbe:on dit que les feuilles sont toxiques.Est-ce à cause de l'acide oxalique mais il serait consommable pour les produits crus.Et le calcium cru nettoierait les artères engorgées de calcium inerte.La phytothérapie aurait-elle plus de vertus que la médecine conventionnelle?
    1. Publié par C. Nivez le 18 March 2017
      Merci pour votre commentaire éclairé. La rhubarbe est je trouve, assez difficile à travailler en jus, son acidité est souvent persistante mais on finit par y arriver grâce aux fruits sucrés comme l'ananas. Et en effet, les feuilles de la rhubarbe sont réputées toxiques, à table on ne consomme que la tige qui est très comestible. Vous avez raison : le taux de calcium de la rhubarbe est élevé pour un végétal (86 mg de calcium aux 100 grammes) mais en dessous d'autres végétaux comme le chou Kale (135 mg de calcium aux 100 grammes).

Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez les recettes et infos du BON JUS dans votre boite mail. 
Adresse email
Sécurisé et sans spam....